Extrait de chardon-marie (80% de silymarine) et extrait d'artichaut (cynarine).

    Chardon-marie & Artichaut : silymarine, silybine et cynarine, en gélules

    CMA60
    27,30 €
    HT

    Chardon-marie (Silybum marianum).
    Hautement concentré : 300 mg par gélule.
    Standardisé à 80% de Silymarine (silybines A+B par HPLC)
    Associé à 150 mg d'extrait d'artichaut concentré et standardisé en cynarine.

    SANTÉ HÉPATIQUE* PROTECTION DU FOIE*

    Conditionnement :
    60 gélules

    • 450 mg de principes actifs par gélule : 300 mg de chardon-marie et 150 mg d'artichaut.
    • Extrait de chardon-marie (Silybum marianum) ultra concentré, standardisé à 80% de silymarine.
    • Extrait de chardon-marie (silybines A+B par HPLC, sur extrait total).
    • Extrait d'artichaut concentré et standardisé à 5% de cynarine (actif synergique de la silymarine).
    • Gélules végétales, produit 100% vegan.
    • Apprécié en soutien hépatique après les excès des repas de fêtes.
    • SANTÉ HÉPATIQUE*PROTECTION DU FOIE*
    Choix du conditionnement :
    • 60 gélules

    Catégories associées :

    Ce produit hautement concentré associe un extrait de chardon-marie ultra-pur et concentré, standardisé à 80% de silymarine (silybines A+B par HPLC) et un extrait aqueux d’artichaut également réputé pour ses bénéfices pour la santé hépatique.

    Chardon-marie & Artichaut : Fabrication française Nutrixeal

    FABRICATION FRANÇAISE

    Chardon-marie & Artichaut : Clean label Nutrixeal

    CLEAN LABEL

    Chardon-marie & Artichaut : Clean label Nutrixeal

    ULTRA CONCENTRÉ EN ACTIFS

    Chardon-marie & Artichaut : Pureté garantie Nutrixeal

    PURETÉ GARANTIE

    Chardon-marie & Artichaut : Gélules végétales Nutrixeal

    Gélules végétales

    Chardon-marie & Artichaut : Produit vegan Nutrixeal

    100% VEGAN

    Description
    Les Atouts du complément alimentaire Chardon marie (Silymarine) et artichaut

    Qu'est-ce que le chardon-marie ?

    Le chardon-Marie (Silybum marianum), également appelé artichaut sauvage, chardon argenté, chardon de Notre-Dame, chardon marbré, ou silybe de Marie, est une plante commune appartenant à la famille des Astéracées.

    D’où vient l’appellation du chardon-marie ?

    L'appellation "chardon-marie" est très ancienne et trouve son origine dans la tradition judéo-chrétienne.

    En anglais, la dénomination "milk thistle" se rattache également à cette même inspiration.

    la plante chardon-marie

    Quelle est l’utilisation traditionnelle du chardon-Marie ?

    Le chardon-Marie a une longue histoire dans la médecine traditionnelle. Il a été utilisé dans différentes indications depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. De nombreuses civilisations et cultures à travers le monde ont utilisé cette plante. Elle était particulièrement renommée pour ses propriétés hépato-protectrices dans la Grèce antique, ainsi que dans la tradition chinoise et indienne où elle était traditionnellement employée pour protéger le foie des toxines chimiques et environnementales. Son utilisation est ainsi documentée dans diverses situations telles que des morsures de serpents, des piqûres d'insectes, la consommation accidentelle de champignons vénéneux ou encore la consommation excessive d'alcools !

    Quels sont les habitats naturels du Silybum marianum ?

    Le chardon-Marie est originaire du pourtour méditerranéen. Cependant, cette plante rustique et résistante à l'ensoleillement et à la sécheresse est cultivée depuis des siècles dans toute l'Europe. Elle est également présente en Inde, en Chine, en Afrique, en Australie, ainsi qu'en Amérique du Nord et du Sud. Ses habitats naturels incluent le sud de l'Europe, le sud de la Russie, l'Asie Mineure et l'Afrique du Nord. De plus, elle est naturalisée en Amérique du Nord et du Sud, ainsi qu'en Australie du Sud.

    Composition phytochimique de la graine de Chardon marie

    Les graines de chardon-marie appelées aussi fruits, sources des principes actifs du chardon-marie : acides gras, flavonoides, flavonolignanes, Silymarine, Silybine, Isolilybine, Silychristine, Silydianine

    Le chardon-marie possède-t-il des fruits ou des graines ?

    Il existe une confusion sur ce point !

    En botanique, on considère que cette plante possède une cypsèle. Cette cypsèle a un aspect qui ressemble à une graine mais d'un point de vue botanique, il s'agit en réalité d'un fruit. Dans le langage courant, le terme de graine est cependant couramment employé pour désigner les fruits du chardon-marie, même si cet usage n'est pas tout à fait conforme à la rigueur scientifique !

    La silymarine désigne toute la famille de phytoactifs à l'origine des bienfaits du chardon-marie

    Le principe actif emblématique du chardon-marie est en effet la silymarine.Cette silymarine est présente dans toutes les parties de la plante, mais ce sont les fruits (ou graines...) de chardon marie qui contiennent la concentration la plus importante de cette substance active.

    Il est important de comprendre que le terme de silymarine ne désigne pas une molécule isolée, mais plutôt un complexe d’actifs constitué principalement de plusieurs flavonolignanes notamment les silybines A et B qui sont les plus abondantes et les plus actives sur le plan physiologique. Mais la silymarine contient également d'autres molécules très étroitement apparentées à la silybine : notamment l'isosilybine, la silychristine ou encore la silydianine.

    Au sein de cette famille, la silybine (A et B) est à la fois la molécule la plus représentée quantitativement et la plus étudiée scientifiquement pour son action physiologique et son impact favorable sur la santé.

    La sylimarine, le principe actif emblématique du chardon-marie

    Vertus et Bienfaits du chardon-Marie

    La silymarine présente une action protectrice bien établie sur le foie. L’effet hépatoprotecteur a été confirmé dans plusieurs études cliniques. Ses effets bénéfiques sont multiples, notamment la réduction des enzymes d’origine hépatique, marqueurs de dommages, tels que les transaminases et la phosphatase alcaline. Elle agit favorablement sur la sécrétion de la bilirubine, limite le stress oxydatif en réduisant la peroxydation lipidique, et augmente l'activité des enzymes antioxydantes qui jouent un rôle protecteur pour les hépatocytes. De plus, elle joue un rôle crucial dans la protection des lésions hépatiques provoquées par divers agents toxiques tels que l'alcool, certains xénobiotiques ou encore les toxines fongiques

    Mécanisme d'action de la silymarine sur le foie

    Effet antioxydant :

    L’efficacité de la silymarine dans la protection hépatique est largement reliée à son effet antioxydant. Cette activité antioxydante comprend l’inhibition et la capture des espèces réactives de l'oxygène (radicaux libres), et l’activation d’enzymes anti-oxydantes endogènes intracellulaires telles que le glutathion ou la superoxyde dismutase (SOD).
    Plusieurs études cliniques soulignent le fait que la silymarine et la silybine du chardon-marie sont capables d'augmenter significativement les taux de glutathion (jusqu'à 30%). Il est important de souligner que dans une large mesure, notre capacité à éliminer les toxines dépend essentiellement des taux intracellulaires de glutathion. En effet, pour beaucoup de xénobiotiques, les mécanismes d'excrétion cellulaire reposent sur des transporteurs membranaires dont le fonctionnement est glutathion-dépendants.
    En outre , les capacités antioxydantes de la silymarine améliorent l’homéostasie lipidique hépatique en diminuant la lipogenèse de novo.

    Effet anti-toxines :

    Les effets antitoxiques de la silymarine sont probablement liés aux propriétés antioxydantes et de capture des radicaux libres, que nous venons d'évoquer. Organe de détoxication par excellence, le foie est soumis à un stress oxydant intense, auquel la silymarine contribue à faire face.
    Les flavonolignanes de la silymarine exerceraient également une action régulatrice sur la perméabilité des membranes cellulaires et mitochondriales, en les protégeant des lésions causées par les xénobiotiques.
    La silymarine serait également en mesure d'empêcher l'absorption de toxines dans les hépatocytes en occupant les sites récpteurs spécifiques.
    Cette inhibition compétitive empêcherait le passage de substances toxiques à l'intérieur des hépatocytes, ce qui contribue à les préserver.

    Effet de régulation (modulation) cytokinique :

    De nombreuses études cliniques et précliniques ont mis l’accent sur l’action régulatrice de l’extrait de silymarine sur les processus inflammatoires notamment une réduction de l’expression de certaines cytokines pro-inflammatoires.

    Amélioration de la synthèse protéique:

    Il a été montré que les extraits des chardon marie stimulent la régénération cellulaire hépatique. Bien que le mode d’action ne soit pas encore élucidé, il semblerait que la silymarine exercerait un rôle stimulant sur l’ARN polymérase ainsi que sur l’ARN ribosomal.

    Métabolisme glucidique :

    Le rôle de la silymarine dans la régulation de l’insuline et du glucose est également à l’étude.
    Les données des études préliminaires suggèrent qu'elle pourrait améliorer la sécrétion d'insuline, réduire la résistance à cette hormone et atténuer les problèmes liés à l'inflammation et au stress oxydatif, ce qui influence directement la gestion du sucre dans notre organisme.

    En résumé, le chardon-marie est un ingrédient nutraceutique de grande renommé puisqu’il a fait l’objet de nombreuses demandes d’allégations santé auprès de l’EFSA:

    • soutient la santé hépatique et biliaire
    • contribue à la régénération du tissu hépatique et des cellules hépatiques
    • contribue/soutient le bien-être digestif par une action anti oxydante et hépatoprotectrice
    • améliore le fonctionnement hépatique
    • est un draineur hépatique
    • protège les fonctions hépatiques et contribue au potentiel détoxifiant du foie. IL aide à protéger le foie ce qui en retour maintient la fonction hépatique et promeut la digestion et la détoxification
    • il contribue à l’équilibre glycémique
    • protége ntre les radicaux libres liés au stress, à l’alcool, à l’exposition aux rayons UV et à la pollution atmosphérique
    • améliore la résistance physique de l’organisme en conditions extrêmes
    • Il est un actif hépato protecteur et régénérateur hépatique. IL protège et régénère les tissues lors de l’administration de produits oxydants pour le foie
    • Il contribue à la santé cardiaque.

    Afin de garantir tous les bienfaits qui lui sont attribués ou en cours d’évaluation, le laboratoire Nutrixeal a sélectionné pour vous un extrait de chardon-marie extrêmement qualitatif et très hautement concentré en silymarine / silybine !

    Un extrait de fabrication extrêmement qualitative pour une pureté exceptionnelle !

    Silybine principal actif silymarine chardon-marie

    L'extrait de chardon-marie (silybum marianum) utilisé ici est obtenu à partir d’un processus d’extraction longue à l’éthanol (alcool alimentaire) et non à l’acétone comme dans la majorité des extraits présents sur le marché des compléments alimentaires.

    Cette première étape est suivie d’une phase additionnelle de séparation et purification de la silymarine en solution éthanolique, puis un séchage par évaporation sous vide, et micronisation.

    Ce choix de méthode garantit aux consommateurs de produits Nutrixeal un extrait pur, garanti sans résidu d’acétone, plus respectueux de la santé de nos clients et de l’environnement.

    Parfaite conformité du produit à la réglementation en vigueur, française et européenne : la composition de produit a été dûment validée par la DGCCRF lors de sa notification réglementaire.

    Un extrait de chardon-marie hautement concentré en silybine

    L'actif sélectionné par Nutrixeal pour la formulation de ce produit est un extrait de chardon-marie (Silybum marianum) standardisé 80% de silymarine (silybines A +B).

    Ce qui démarque particulièrement la matière première choisie par Nutrixeal, c'est que sa teneur en silymarine, mesurée sur l'extrait total / final, est contrôlée sur chaque lot par HPLC (méthode de dosage la plus précise), et non pas seulement par UV. La teneur globale de l'extrait en silymarine est bien supérieure à 80%, et cette concentration en actifs a été validée par un laboratoire d'analyse indépendant. La dernière analyse du lot en cours, réalisée par Botanicert (bulletin d'analyse P6470), estime ainsi la teneur en silymarine de notre extrait (par HPLC) à 92,4%, une valeur encore supérieure à nos spécifications et aux résultats précédents.

    On trouve sur le marché bon nombre d'extrait de chardon-marie dont la concentration est annoncée à 80% de silymarine. Mais pour la plupart de ces produits, cette valeur résulte d'un dosage réalisé par UV et non par HPLC. Or un dosage UV de la silymarine aboutit invariablement à un résultat surestimé d'un facteur supérieur à 2. Une concentration en silymarine mesurée à 80% en UV est souvent inférieure à 40% lorsqu'on la mesure en HPLC !

    La teneur en silymarine du chardon-marie contrôlé par HPLC sur chaque lot

    Pour en savoir plus sur cet actif, consultez la fiche Nutrixeal Info dédiée au chardon-marie.

    Cela signifie en clair que l'extrait de chardon-marie sélectionné par Nutrixeal est environ deux fois plus dosé en principe actif que les autres extraits présents sur le marché et que son processus de fabrication a par conséquent demandé deux fois plus de matière première (fruits de chardon-marie) que les extraits ordinaires, dont la concentration n'est pas mesurée en HPLC, mais uniquement par UV (et donc surestimée).

    Qu'est-ce que l'Artichaut ?

    D’où vient l’appellation de l’artichaut ?

    Le nom botanique est dérivé en partie de la tradition de fertilisation de la plante avec des cendres (latin : cinis , cineris ), et en partie du grec skolymos , signifiant « chardon ».

    Quelle est l’utilisation traditionnelle de l’artichaut ?

    C’est une espèce connue depuis le IVème siècle avant JC comme aliment mais aussi comme "alicament". Les Egyptiens, les grecs et les romains l'utilisaient déjà à la fois comme aliment et comme “alicament” contre les troubles hépato-biliaires, mais aussi comme hépatoprotecteur, comme diurétique et hypolipémiants, ses effets bénéfiques sur la sphère digestive étant déjà reconnus de tous.

    Depuis, l’artichaut a pris une place significative dans l’alimentation humaine, particulièrement dans la région méditerranéenne où la production annuelle est supérieure à 60% de la production mondiale totale.

    Artichaut : origine et définition

    Composition phytochimique des têtes d’artichaut

    Artichaut source de cynarine lutéoline apigénine acide chlorogénique

    L'artichaut est largement cultivé pour ses grandes inflorescences immatures, que l’on appelle capitules ou têtes.

    La composition chimique particulière de ces têtes confère à l’artichaut des propriétés nutritionnelles et des vertus spécifiques.

    En effet, on y retrouve une teneur élevée en composés polyphénoliques et en inuline.

    Les principaux composés phénoliques présents dans les têtes et les feuilles d’artichaut sont les dérivés de l’acide caféique parmi lesquels on trouve une large gamme de dérivés de l'acide caféoylquinique et l'acide chlorogénique. D’autres polyphénols tels que les flavonoïdes apigénine et lutéoline ainsi que différents dérivés de cyanidine caffeoylglucoside ont également été identifiés dans les tissus de l’artichaut.

    Les propriétés bénéfiques de l’artichaut ont longtemps été attribuées à sa teneur en cynarine (acide 1,3-0-dicaffeoylquinique). C’est la raison pour laquelle on mentionne souvent la teneur en cynarine des extraits pour valoriser cette molécule bioactive.

    Cependant, il semblerait finalement que les vertus santé de l’artichaut soient davantage liées à la synergie des différents actifs plutôt qu’à la seule présence de la cynarine. C'est en tout cas ce qui ressort de l'importante bibliographie scientifique consacrée à cet aliment.

    Notons que l’artichaut est l'aliment ayant naturellement la plus grande richesse en acide chlorogénique, bien connu pour ses propriétés antioxydantes.

    L’artichaut joue également un rôle très intéressant sur le microbiote intestinal car sa teneur en fibres alimentaires est bien supérieure à la moyenne présente dans les légumes crus. En effet, il synthétise et accumule l’inuline en tant que réserve importante de glucides comme nous le faisons de notre côté avec le glycogène.

    L'inuline, polymère de fructose de la classe des fructanes, est classifié pour nous autres, êtres humains, comme une fibre alimentaire car elle n’est pas digérée par notre intestin grêle du fait de l'absence d'enzyme nécessaire à son hydrolyse. Elle va en définitive servir de substrat pour le microbiote et influencer positivement sa composition.

    A noter que l’artichaut est également très riche en vitamine B9 et potassium.

    Bienfaits et vertus de l’artichaut

    Les extraits d’artichaut sont des actifs très utilisés en nutraceutique. De nombreux dépôts de dossiers ont été effectués auprès de l’EFSA pour faire reconnaître des allégations de santé de l’artichaut sur la sphère hépatique, rénale et digestive.

    Voici une liste non exhaustive de ces allégations santé en attente de validation :

    • L’artichaut contribue au fonctionnement normal du tractus intestinal. Il aide à soutenir la digestion et l’écoulement des sucs digestifs
    • l’artichaut aide à maintenir un foie sain. Il aide à soutenir la fonction hépatique normale. Il stimule la fonction hépatique et biliaire.
    • L'artichaut aide à la détoxification.
    • L’artichaut est une source d'antioxydant qui contribue à renforcer les défenses de l’organisme. Il protège les cellules et les tissus contre l’oxydation via son rôle contre les radicaux libres.
    • L'artichaut contribue au maintien d’un taux normal des lipides sanguins. Il contribue ainsi à la santé cardiovasculaire. Dans ce cadre, l’artichaut favorise également la perte de poids.

    Chez Nutrixeal nous avons sélectionné un extrait d’artichaut 100% aqueux sans solvant organique controversé, d'origine française, bien documenté sur le plan scientifique et ethnobotanique. Cet extrait est concentré et standardisé à 5% de cynarine ainsi que tous les actifs.

    Les bienfaits de l'artichaut

    Pour en savoir plus sur cet actif, consultez la fiche Nutrixeal Info dédiée à l'artichaut.

    Composition

    Apports nutritionnels :

    Chaque gélule apporte :

    • 300 mg de chardon-marie (Silybum marianum) concentré et standardisé à 80% de silybines A+B (HPLC, sur extrait total), soit une teneur globale en silymarine >80% (HPLC)
    • 150 mg d'extrait d'artichaut concentré et standardisé en cynarine (5%)

    Voir le détail de la composition en silymarine de l’extrait de chardon-marie.

    Ingrédients :

    Extrait concentré et standardisé de chardon-marie (Silybum marianum, 80% silybines A+B, HPLC), extrait concentré et standardisé de feuilles d’artichaut (Cynara scolimus L. 5-7% cynarine), fibres d'acacia, huile de coco. Gélules végétales.

    Origine Chardon-marie : UE/non-UE.
    Origine Artichaut : France.


    Chardon-marie & Artichaut Nutrixeal sans excipient

    Aucun autre ingrédient.
    Complément alimentaire conforme à la charte qualité Nutrixeal.
    Fabriqué en France

    Aucun excipient controversé (sans stéarate de magnésium). Garanti non irradié et naturellement sans gluten, sans levure, sans maïs, sans soja, sans colorant ni conservateur, sans dioxyde de titane, sans OGM, sans nanoparticules. Flacon en HDPE (PEHD) garanti sans PETE, sans phtalates ni bisphénol A. Ingrédients issus de sources d'approvisionnement garantissant l'identification et la traçabilité des matières premières.

    Utilisation

    Conseils d'utilisation :

    Ce produit étant concentré en principe actif et en dosage par gélule, 1 gélule par jour suffit.

    Vous avez une question concernant l'utilisation de ce produit ?
    N'hésitez pas à consulter notre section Questions pratiques !

    Précautions d'emploi :

    Complément alimentaire à utiliser dans le cadre d’une alimentation diversifiée et équilibrée. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée et tenir hors de portée des enfants.

    Analyses

    La qualité (pureté, concentration, authenticité) des ingrédients que nous utilisons est une préoccupation permanente et centrale au sein du laboratoire Nutrixeal, qui fait partie intégrante de notre charte qualité et sur laquelle nous dépensons chaque année un budget important en analyses de contrôle.
    Dans une démarche de transparence, nous mettons ici à votre disposition dans cette rubrique « Analyses » des certificats et documents attestant de la qualité des produits Nutrixeal et de leurs ingrédients.

    Garanties analytiques de pureté Télécharger le document

    Pour en savoir plus sur la démarche scientifique Nutrixeal et notre charte qualité, vous pouvez consulter nos pages et articles ci-dessous :

    Questions fréquentes

    Quels sont les effets indésirables et les contre-indications du chardon-marie ?

    Les extraits normalisés de chardon-Marie/ Artichaut sont généralement considérés sûrs et bien tolérés lorsqu'ils sont pris selon les doses recommandées. Le Comité des médicaments à base de plantes de l'Agence européenne des médicaments a confirmé la sécurité de leur usage, se basant sur leur longue histoire d'utilisation. De plus, aucun rapport de risques pour la santé publique n'a été répertorié par le système européen de notification RASFF concernant les compléments alimentaires à base de chardon-Marie.

    Cependant, la prise d’ extrait d’ artichaut est contre-indiquée en cas d’affection grave de la vésicule biliaire, et d’obstruction des voies biliaires, insuffisance hépatique sévère et hypersensibilité à l’un des composants de la plante.

    Quand faire une cure de chardon-marie/artichaut et pourquoi prendre ces plantes en particulier ?

    Une cure à base des extraits de chardon-Marie/ Artichaut peut être envisagée dans plusieurs cas :

    Après des excès alimentaires ou une consommation excessive d'alcool :

    Le chardon-Marie et l’artichaut sont souvent utilisés pour soutenir le foie après des périodes d'excès alimentaires ou de consommation excessive d'alcool. Particulièrement dans la période des fêtes.

    Pour améliorer la santé hépatique :

    Si vous souhaitez soutenir la santé de votre foie, une cure de chardon-Marie et d’artichaut pourrait être bénéfique. Cependant, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de commencer une cure, surtout si vous suivez un traitement médical.

    Pendant des périodes de détoxification :

    Lorsque vous suivez un programme de détoxification ou que vous cherchez à nettoyer votre corps de toxines, la synergie chardon-Marie artichaut peut être utilisée pour soutenir les fonctions de purification du foie.

    Avant de commencer toute cure ou supplémentation, il est toujours préférable de prendre l’avis d’un médecin ou un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés en fonction de votre état de santé actuel et de votre historique médical.

    Combien de temps dure une cure de chardon-marie/Artichaut ?

    La consommation de chardon-marie/artichaut n'est pas nécessairement limitée dans le temps. Cependant, les extraits de cette plante sont souvent pris sous forme de cure de 3 à 4 semaines, éventuellement renouvelables si besoin plusieurs fois dans l'année.

    Est-ce que l’extrait de chardon marie/ artichaut est contre-indiqué en période de grossesse et allaitement ?

    Il n'est pas établi dans les données scientifiques si la consommation des extraits de chardon marie/artichaut est sans danger pour les femmes enceintes ou allaitantes. Il est donc recommandé aux femmes de consulter un professionnel de santé avant de consommer des produits à base de cette plante pendant cette période.

    Un complément alimentaire est à utiliser dans le cadre d’une alimentation diversifiée et équilibrée. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée

    Nous avons choisi d’associer ces deux plantes car l’artichaut améliore la biodisponibilité du chardon-Marie, ce qui confère à l'association des deux plantes une efficacité synergique.

    Références
    • Jacobs BP, Dennehy C, et al. Am J Med 2002;113(6):506-15.
    • Saller R, Brignoli R, et al. Forsch Komplementmed. 2008 ;15(1): 9-20.
    • Capasso R, Aviello G, Capasso F, Savino F, Izzo Angelo A, Borrelli F. Phytomedicine. 2009; 16(9): 839-44.
    • Di Pierro F, Callegari A, Carotenuto D, Tapia MM. Acta Biomedica. 2008; 79:205-10.
    • Hurst NM. J Midwifery Womens Health. 2007; 52(6): 588-94.
    • Tedesco D, Domeneghini C, Sciannimanico D, Tameni M, Steidler S, Galletti S.  J Vet Med A Physiol Pathol Clin Med. 2004; 51(2): 85-9.
    • Tedesco D, Tava A, Galletti S, Tameni M, Varisco G, Costa A et al. J Dairy Sci. 2004; 87(7): 2239-47.

    À consulter pour en savoir plus :

    Au secours de notre foie après les fêtes : guide de choix des plantes détox Détox : du mythe aux réelles solutions nutraceutiques Au secours de notre foie après les fêtes : guide de choix des plantes détox Détox : du mythe aux réelles solutions nutraceutiques
    Produits complémentaires
    footer-bg
    liste-icone-reassurance
    Produit ajouté à vos favoris