Collagène

Gamme de produits à base de collagène

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est une protéine, qui représente environ 25% de la teneur en protéines de l’organisme et 80% de la masse sèche de la peau (derme + épiderme). On en trouve également en grande quantité dans la plupart des tissus conjonctifs : os, cartilage, tendons et ligaments. Le rôle des fibres de collagènes est d’accroitre la résistance mécanique des tissus, tout en leur garantissant une bonne souplesse et élasticité.

La production de collagène dans le corps atteint son maximum à l’âge de 20 ans environ, puis décroît progressivement. Cette chute de la production de collagène et donc du renouvellement de la matrice extracellulaire, entraîne une détérioration des tissus conjonctifs.
Cela se traduit au niveau de la peau par l’apparition de rides. La peau devient également plus sèche et plus fine. Au niveau des os, le renouvellement osseux ne parvient progressivement plus à contre-balancer la destruction osseuse. Il en résulte une fragilisation du squelette et une augmentation du risque de fracture.
Au niveau des articulations, la dégradation des tissus conjonctifs entraîne une perte de cartilage, pouvant conduire à des douleurs articulaires et à une perte progressive de mobilité.
Enfin, le vieillissement conduit également à une perte musculaire, de l’ordre de 8% par décennie entre 40 et 70 ans et de l’ordre de 15% par décennie après 70 ans (Rom et al., 2012).

Le collagène existe sous différentes formes : natives ou hydrolysées. Sous forme native, le collagène se présente sous la forme de longues triples-hélices d’acides aminés. L’hydrolyse enzymatique permet de découper ces protéines en peptides, c’est-à-dire en petits assemblages de quelques acides aminés. Leur particularité est d’être très riches en proline et hydroxyproline (acide aminé que l’on trouve uniquement dans le collagène).

De nombreuses études ont montré que l’apport alimentaire de peptides de collagène permettait de réduire la détérioration des tissus conjonctifs liée à l’âge. En fonction des cibles visées (peau, os, articulations ou muscles), différents mélanges peptidiques sont préconisés (le produit Collagène Support les contient tous). L’état actuel des connaissances scientifiques à ce sujet conduit à penser que l’absorption de peptides de collagène agit selon un double mécanisme : en stimulant des récepteurs cellulaires activant la synthèse de collagène (au niveau des fibroblastes) et en apportant les briques nécessaires à sa fabrication (acides aminés).

Le collagène natif peut également avoir un impact immuno-régulateur. C'est par exemple le cas du collagène breveté présent dans le produit Cartil-UCII®, qui agit au niveau de la sphère articulaire. Son efficacité a été testée cliniquement dans de très nombreuses études (en particulier à la faculté de Médecine de Harvard), aussi bien chez des sportifs en bonne santé présentant des douleurs à l'effort que sur des populations souffrant de différents types d'arthrose et d'arthrite.

Vous trouverez ci-dessus la liste des produits Nutrixeal à base de collagène. Le collagène utilisé dans nos produits est issu d’une production sûre et très contrôlée, aboutissant à des matières premières très pures, de qualité premium.

Ingrédients synergiques :

Dans les tissus conjonctifs, les fibres de collagènes sont associées à de l’acide hyaluronique. L’apport nutritionnel d’acide hyaluronique (ou de son précurseur direct, la N-acétyl-glucosamine) contribue donc également à renforcer l’ensemble de ces tissus.

Pour la santé articulaire, l’apport de curcumine, de glucosamine et de chondroïtine a également démontré des effets intéressants. L’apport de silice peut également être bénéfique.

Parmi les vitamines, la vitamine C contribue à la formation normale de collagène pour assurer le fonctionnement normal des os, cartilages, gencives, dents, vaisseaux sanguins et de la peau.

Partager