04 81 91 66 09
Votre panier : 0,00 EUR

La curcumine : Ingrédient phare de la micronutrition !

La curcumine :  Ingrédient phare de la micronutrition !

La curcumine, principale molécule active du curcuma, fait indiscutablement partie des ingrédients de micronutrition les plus étudiés à l’heure actuelle. La base de données scientifiques de référence Pubmed totalise déjà plus de 10 900 articles sur le sujet. Et le nombre annuel d'études sur la curcumine ne cesse d'augmenter : déjà plus de 1350 articles publiés en 2017 !

Une revue de la littérature très récente, parue fin octobre 2017, résume l’état des connaissances sur les effets de la curcumine sur la santé humaine: Hewlings, S.J., and Kalman, D.S. (2017). Curcumin: A Review of Its’ Effects on Human Health. Foods 6.

La curcumine peut aider à réguler les réponses inflammatoires dans l’organisme et contribue à la santé articulaire. Cet actif, protecteur cellulaire, aide à réduire le stress oxydant.

Sur nutrixeal.fr, on retrouve cet actif dans les catégories: Antioxydants naturels, Articulations, Protecteurs cellulaires, Performance sportive et récupération, Détoxification et Confort séniors. Mais ce formidable antioxydant aurait sa place dans la plupart des axes santé!

La curcumine, issue du rhizome (racine) de la plante indienne Curcuma longa, ne doit pas être confondue avec l’épice curcuma utilisée en cuisine: 1 gélule de Curcumactif 2 Nutrixeal 500 mg correspond à 30 cuillères à café / 10 cuillères à soupe de poudre de curcuma!

La rançon du succès de la curcumine est qu’on la retrouve désormais dans de nombreux compléments alimentaires, dont la qualité est très variable…

Nutrixeal utilise un extrait breveté de Curcuma longa (Biocurcumax BCM95), provenant d’une source très sûre. L’extraction est réalisée uniquement à l’éthanol alimentaire. Les produits CurcumActif 1 & 2 sont garantis sans Novasol, donc sans polysorbate 80. Leur biodisponibilité est assurée par des ingrédients naturels, sans danger pour la santé. Chaque gélule de CurcumActif contient bien la quantité annoncée de curcumine, soit 500 mg ou 250 mg selon la version. A cela se rajoutent les curcuminoïdes, autres molécules actives importantes du Curcuma longa.

Références:

Voici une sélection d’articles scientifiques de revue récents sur la curcumine, illustrant la diversité des axes d’études:

Ahmed, T., and Gilani, A.-H. (2014). Therapeutic potential of turmeric in Alzheimer’s disease: curcumin or curcuminoids? Phytother Res 28, 517–525.

Arablou, T., and Kolahdouz-Mohammadi, R. (2017). Curcumin and endometriosis: Review on potential roles and molecular mechanisms. Biomed. Pharmacother. 97, 91–97.

Chin, K.-Y. (2016). The spice for joint inflammation: anti-inflammatory role of curcumin in treating osteoarthritis. Drug Des Devel Ther 10, 3029–3042.

Hewlings, S.J., and Kalman, D.S. (2017). Curcumin: A Review of Its’ Effects on Human Health. Foods 6.

Jiang, S., Han, J., Li, T., Xin, Z., Ma, Z., Di, W., Hu, W., Gong, B., Di, S., Wang, D., et al. (2017). Curcumin as a potential protective compound against cardiac diseases. Pharmacol. Res. 119, 373–383.

Karuppagounder, V., Arumugam, S., Giridharan, V.V., Sreedhar, R., Bose, R.J.C., Vanama, J., Palaniyandi, S.S., Konishi, T., Watanabe, K., and Thandavarayan, R.A. (2017). Tiny molecule, big power: Multi-target approach for curcumin in diabetic cardiomyopathy. Nutrition 34, 47–54.

Klinger, N.V., and Mittal, S. (2016). Therapeutic Potential of Curcumin for the Treatment of Brain Tumors. Oxid Med Cell Longev 2016, 9324085.

Kunnumakkara, A.B., Bordoloi, D., Harsha, C., Banik, K., Gupta, S.C., and Aggarwal, B.B. (2017). Curcumin mediates anticancer effects by modulating multiple cell signaling pathways. Clin. Sci. 131, 1781–1799.

Zhao, Y., Chen, B., Shen, J., Wan, L., Zhu, Y., Yi, T., and Xiao, Z. (2017). The Beneficial Effects of Quercetin, Curcumin, and Resveratrol in Obesity. Oxid Med Cell Longev 2017, 1459497.

Zhou, S., Zhang, S., Shen, H., Chen, W., Xu, H., Chen, X., Sun, D., Zhong, S., Zhao, J., and Tang, J. (2017). Curcumin inhibits cancer progression through regulating expression of microRNAs. Tumour Biol. 39, 1010428317691680.

Rédigé le  24 nov. 2017 10:25  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site